Élection
-A +A

Gérald Bronner élu à l’Académie Nationale de Médecine

Le 26 septembre 2017 ont eu lieu des élections à l’Académie Nationale de Médecine. Gérald Bronner, sociologue à l’université Paris Diderot et chercheur au Laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain (LIED), vient d'en être élu membre (correspondant libre/non médecin) dans la division médecine et société. Il avait été élu à l’Académie des technologies en décembre 2014.

Depuis près de deux siècles, l’Académie de Médecine répond « aux demandes du gouvernement sur tout ce qui intéresse la santé publique… Elle s’occupe de tous les objets d’étude ou de recherche qui peuvent contribuer au progrès des différentes branches de l’art de guérir. »

Gérald Bronner est professeur à l'université Paris Diderot depuis 2012, où il assure un enseignement de sociologie cognitive.

Il est auteur de quatorze livres auxquels s’ajoutent cinq ouvrages collectifs dont il a assumé la responsabilité, 77 articles en langue française et douze en langues étrangères, deux préfaces, 39 articles de diffusion, huit comptes rendus d’ouvrages.

Ses recherches et ses publications sont axées autour de la cognition en société : les mécanismes d’entrée dans une secte, la pensée extrême et la radicalisation dans le domaine religieux ou politique; la disparition des croyances; la perception du risque; les mécanismes spécifiques du marché de l'information sur Internet, les rapports qu'entretiennent des énoncés légitimés par la science et ceux qui ne le sont pas. 

Il a également produit des travaux d'épistémologie concernant d'une part, l'utilisation de la notion de rationalité et, d'autre part, les rapports que les sciences sociales entretiennent avec les sciences cognitives et les neurosciences. 

Laboratoire

Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain

Le LIED a pour objectif fondateur de développer « l’écologie des énergies », en menant à la fois recherches scientifiques et techniques guidées par les problèmes à résoudre dans le cadre de la transition énergétique.

Département des Sciences sociales

Cette composante se caractérise par une pluridisciplinarité en terme de disciplines mais également en termes d’objet les enseignants-chercheurs de Sciences sociales se retrouvent dans un projet commun critique et clinique, d’ouverture sur la société.