Fondation pour la recherche médicale
-A +A

Le Pr Alexandre Mebazaa reçoit le prix Jean-Paul Binet

Alexandre Mebazaa, professeur de médecine à Paris Diderot remporte le Prix Jean-Paul Binet de la Fondation pour la recherche médicale pour ses travaux sur l'insuffisance cardiaque aiguë.

 

Le Pr Alexandre Mebazaa dirige le département d’anesthésie-réanimation des hôpitaux Saint-Louis et Lariboisière, à Paris. Avec son équipe de recherche, dans l’unité « Biomarqueurs cardioneurovasculaires », il mène des travaux visant à découvrir de nouveaux biomarqueurs dans l’insuffisance cardiaque aiguë. Son objectif est de contribuer à mieux comprendre cette pathologie, améliorer son diagnostic,son pronostic et son traitement.

L’insuffisance cardiaque est fréquente dans le monde ; en France, plus de 1,1 million de personnes sont touchées. Des patients dont le muscle cardiaque s’avère incapable de remplir son rôle de pompe qui aspire le sang du système veineux pour le projeter dans le système artériel. Cette maladie grave et évolutive est due, en partie, à la détérioration du coeur avec le vieillissement, mais aussi au tabagisme ou à d’autres pathologies comme l’infarctus du myocarde. L’épisode aigu, qui constitue une aggravation de la déficience cardiaque, peut être provoqué par une simple infection ou une ischémie cardiaque (défaut d’alimentation en sang) chez un sujet âgé. Il entraîne la formation d’oedèmes dans les organes, en particulier dans les poumons ; c’est une urgence vitale.

Les travaux du Pr Mebazaa ont montré que, contrairement à ce qui était admis, lors d’un tel épisode le débit cardiaque reste adéquat ; le problème est davantage l’accumulation de fluides en amont du ventricule gauche, qui entraîne une dysfonction du ventricule droit et une congestion de sang en amont du coeur.

Celle-ci est en partie responsable des dysfonctions observées des reins et du foie. Ces résultats ont notamment conduit l’équipe à formuler de nouvelles recommandations européennes pour la prise en charge des patients.
En outre, les chercheurs ont découvert un nouveau biomarqueur de l’insuffisance cardiaque aiguë : une petite protéine produite par les cellules qui tapissent les vaisseaux, appelée CD146, libérée dans la circulation sanguine lors de la dilatation des veines ; cette avancée a abouti au dépôt de brevets pour la détection non invasive de l’insuffisance cardiaque. Les travaux du Pr Alexandre Mebazaa concourent ainsi à l’amélioration de la prise en charge des malades en situation d’urgence, pendant et après l’épisode aigu.

Les prix de la FRM

Les Prix scientifiques distinguent des chercheurs qui, à travers l’originalité de leur parcours professionnel, contribuent au progrès de la connaissance et aux avancées de la recherche médicale d’aujourd’hui et de demain.
Créés à l’initiative de donateurs grâce à un don, une donation ou un legs, ils sont destinés à soutenir des recherches spécifiques dans un domaine souhaité par ces derniers. Ils portent le nom du donateur ou celui d’un proche à qui il souhaite rendre hommage. Les lauréats des Prix scientifiques sont sélectionnés par des jurys spécialisés dont les membres appartiennent au Conseil scientifique de la Fondation pour la Recherche Médicale.

UFR Médecine

L'UFR de Médecine Paris Diderot crée en 2005 est le résultat de l'association des deux UFR de Médecine Xavier Bichat et Lariboisière-Saint-Louis. L'ensemble de l'UFR est réparti sur 3 sites : Bichat, Villemin, Pajol.
Laboratoire

Biomarqueurs CArdioNeuroVASCulaires

L'évaluation des pathologies cardiaques,longtemps pratiquée de manière invasive (cathétérisme, exploration électrophysiologique...) devient aujourd'hui réalisable de façon non-invasive à l'aide de marqueurs physiologiques sanguins, tissulaires,...