Les sciences humaines et sociales au chevet du patient

-A +A

 

 

 

Vécu personnel, ressentis subjectifs et représentations s’invitent dans le programme de recherche « La Personne en médecine ».

Misant sur l’interdisciplinarité et impliquant les patients et les soignants, il remet au premier plan l’individu dans l’approche de la maladie.

 

Remettre les humanités médicales au cœur de la médecine

Le programme USPC « La Personne en médecine » mise sur l’interdisciplinarité pour étudier les souffrances des patients, de leur entourage et des soignants. Avec en ligne de mire une médecine personnalisée, mais pas seulement sur le plan scientifique.

À l'hôpital, l'indispensable soin psychique

Les recherches d’Elise Ricadat sur les amours et relations intimes des jeunes patients atteints d’hémopathie maligne le démontrent : la sexualité et la vie amoureuse sont loin d’être incompatibles avec une maladie grave.

Le quotidien, au cœur du questionnement des greffés hépatiques

Valérie Gateau, post-doctorante du programme « La Personne en médecine », œuvre à l’espace de recherche en éthique sur la greffe hépatique, installé depuis 2015 à l’hôpital Beaujon.
en librairie

Collection "La personne en médecine"

​Le programme de recherche « La Personne en médecine» a initié une collection d’ouvrages dont les thèmes vont au-delà de la médecine dite personnalisée ou de précision afin de promouvoir une médecine davantage centrée sur la personne.
Projection-débat
04.06.2018

Ciné-club Barberousse : Barberousse d’Akira Kurosawa

Le « Ciné-club Barberousse. Médecine et soin au cinéma » vous convie à une séance exceptionnelle lundi 4 juin à 20h au Cinéma Nouvel Odéon, 6 rue de l’Ecole de médecine, Paris 6ème. Ils projetteront le film Barberousse d’Akira Kurosawa (1965).