Exposition
-A +A
07.02.2019 - 30.04.2019
Université Paris Diderot - Bibliothèque des Grands Moulins - 5 rue Thomas Mann Paris 13e

Art et biodiversité : hommage à l'art rupestre amazonien

Françoise Richer-Rossi, Beatriz Obregon et les étudiantes hispanistes du Master 2 Management Culturel et Communication Trilingue consacrent une exposition à l’art rupestre de l’Amazonie colombienne. A découvrir du 7 février au 30 avril 2019 à la Bibliothèque des Grands Moulins (Hall et Galerie). Entrée libre.

Entre 1978 et 1998, Fernando Urbina Rangel, philosophe-ethnographe à l’Université de Colombie, réalise une série de photographies de dessins gravés sur des rochers, dans la région du Chiribiquete. Ces gravures rupestres témoignent des croyances et savoirs ancestraux des populations indigènes. Elles nous révèlent ainsi l’organisation des communautés en lien avec leur environnement. 

Nous avons le plaisir de présenter une vingtaine de ces photographies sur deux étages de la Bibliothèque :

  • dans le hall, une première partie présente la région de l’Amazonie.
  • l’exposition se poursuit au deuxième étage (galerie) où l’on découvre les gravures rupestres et le parcours se clôt par une réflexion sur la place de la biodiversité dans l’art contemporain.


Depuis plus de 10 000 ans, ces écologues avant la lettre veillent à l’équilibre entre les espèces naturelles et pratiquent la biodiversité cultivant et transformant le sol de la forêt sans lui nuire.

Il s’agit à la fois d’un hommage rendu à ces populations et d’une réflexion que nous souhaitons engager à partir du témoignage photographique de pétroglyphes et de pictographies de la région réalisé par le professeur Fernando Urbina Rangel, de l’Université Nationale de Colombie, au cours de plus de trente ans de travail de terrain auprès des habitants des rives des fleuves Caqueta et du Putumayo, les Uitoto et les Desana. Une attention particulière sera portée à la figure de l’Homme assis qui évoque l’attitude des sages qui s’assoient tous les soirs pour dialoguer, délibérer et veiller à l’harmonie et au bien-être de la communauté.

« Tout savoir est dans la nature » nous rappellent les chamanes, ces guides spirituels des cultures ancestrales amérindiennes. La Terre n’appartient pas à l’être humain, il en fait partie. Cette exposition vise à restituer et à rendre légitimes ces connaissances dans notre société occidentale globalisée.

 

Ce projet est réalisé avec les étudiantes hispanistes du Master 2 Management Culturel et Communication Trilingue. Avec la contribution de Lorena Garcia Cely.

Sur l'initiative de l'association Symphonies Culturelles et de l'UFR EILA de l'université Paris Diderot.

 

Contact

01 57 27 66 57 - claire.tirefort@univ-paris-diderot.fr

Visite commentée avec les étudiantes et les commissaires d'exposition : Françoise Richer-Rossi et Beatriz Obregon

Entrée libre aux horaires d'ouverture de la bibliothèque. 

Plus d'infos sur le site des bibliothèques

Thématique >
Nature >
Découvrez les pistes bibliographiques en lien avec l'exposition (disponibles sur la table "documentaire" au RDC de la BGM)... et le dossier de presse !