Écoles Universitaires de Recherche
-A +A

G.E.N.E et EURIP : deux EUR co-portées par Paris Diderot et Paris Descartes

Mardi 24 octobre, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Louis Schweitzer, Commissaire général à l’Investissement, ont annoncé la liste des 29 lauréats de la première vague de l’appel à projets « Ecoles universitaires de recherche » du PIA3 ainsi que le montant des dotations qui leur sont allouées.

Les EUR offrent la possibilité de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de notre recherche et de notre formation, en rassemblant des formations de master et de doctorat adossées à un ou plusieurs laboratoires de recherche de haut niveau. Ce volet du PIA 3 vise à soutenir la création de structures inspirées du modèle anglo-saxon des graduate schools. Le but étant d'offrir "à chaque site universitaire la possibilité de renforcer l'impact et l'attractivité internationale de sa recherche dans un domaine scientifique".

Deux Écoles universitaires de recherche (G.E.N.E et EURIP) déposées par la ComUE USPC et toutes deux portées par les universités Paris Diderot et Paris Descartes, ont été sélectionnées parmi les 29 Lauréats (191 projets). Une annonce qui traduit une nouvelle fois la capacité des deux universités à co-construire des projets d'excellence. USPC est ainsi la première ComUE parisienne en termes de dotation allouée, avec ces deux écoles sélectionnées pour un montant total de 14M€.

L’EUR Génétique et Epigénétique Nouvelle Ecole (G.E.N.E) associe les forces des Labex Who Am I ? (sur les déterminants de l’identité) et GR-Ex (pathologie des globule rouge) ainsi que le Magistère innovatif Paris Diderot-Paris Descartes en épigénétique.

Après le séquençage du génome humain,  la recherche en Génétique a progressé à un rythme remarquable durant le vingtième-et-unième siècle. Compte tenu de leur impact dans les domaines de la biologie, des questions sociétales qu’elles soulèvent, la recherche et la formation en génétique et en épigénétique sont plus que jamais des défis majeurs.

G.E.N.E a pour ambition de proposer un programme de formation d’excellence combinant un enseignement et une expertise en recherche de premier plan. Le défi est clairement que Paris reste un lieu de formation majeur en génétique et en épigénétique.

Le programme est construit sur cinq piliers d’excellence :

  • un programme de Master international pionnier depuis quarante ans dans l’enseignement de la génétique
  • 2 écoles doctorales intégrées; BioSorbonne Paris Cité (BioSPC, ED562) et Hématologie, Oncologie, Biothérapies (HOB, ED561)
  • des instituts de recherche d’excellence allant de la recherche fondamentale à la clinique et à la génétique Humaine,
  • des plateformes technologiques de pointe soutenant la formation expérimentale,
  • des réseaux de recherche interdisciplinaires tels que le Labex Who Am I? qui étudie l’identité par des approches interdisciplinaire, le Labex GR-Ex qui soutient la recherche d’excellence sur les maladies du globule rouge, le DHU Protect (Promoting Research Oriented Towards Early CNS Therapy) et le programme Inception (qui étudie l’apparition de maladies dans les populations et l’individu).
     

Grâce à un continuum de formation entre la biologie expérimentale, la recherche clinique et la formation professionnelle, les futurs diplômé pourront jouer un rôle clef dans la recherche en génétique et en épigénétique aussi bien dans le secteur privé qu’académique.

 

> Porteur de projet : Jonathan Weitzman, laboratoire Epigénétique et destin cellulaire, 01 57 27 89 13

L’EUR Ecole Universitaire de Recherche Interdisciplinaire de Paris (EURIP) est adossée au Centre de Recherche Interdisciplinaire (Cri) et à l’Idefi IIFR.

L’apprentissage en santé évolue avec l’apport des nouvelles méthodes du numérique. EURIP rassemble Master et Doctorat pour l’étude des interfaces des sciences du vivant, du numérique et de l’éducation en reliant les mondes académiques et économiques. La santé et l’apprentissage, enjeux sociétaux et sujets scientifiques, sont transformés par le numérique. Former les étudiants à ces interfaces peu explorées suppose qu’on adjoigne aux méthodes scientifiques l’innovation collaborative, les sciences citoyennes et l’entrepreneuriat.

Le projet s’appuie sur, le master AIRE (Approches Interdisciplinaires et Innovantes de la Recherche et de l’Education) et l’Ecole Doctorale FdV (Frontières du Vivant). Ces deux formations d’excellence ont un positionnement sans équivalent ; elles forment par la recherche, la pédagogie de projet et la transdisciplinarité. Outre des cours, des ateliers scientifiques et des conférences internationales, les étudiants développeront leurs compétences transverses (soft skills) en travaillant en groupes projets (design, entrepreneuriat, collaboration, éthique, valorisation).

Les étudiants d’EURIP coopéreront avec des étudiants d’écoles d’ingénieurs, de management, de design (nationales et internationales) et des mentors (chercheurs, entrepreneurs, designers, artistes, web designers, informaticiens, game designers).

Le programme EURIP est soutenu par le Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI). L’écosystème du CRI regroupe déjà un grand nombre de laboratoires en France et à l’étranger, des partenaires publics et privés, et entretient des relations fructueuses au niveau doctoral avec des institutions prestigieuses et plusieurs Labex.
 

> Porteur de projet : François Taddei, fondateur du CRI
> Contact à Paris Diderot : Pascal Hersen, laboratoire MSC, 01 57 27 62 16